Interview Cora Lefevre

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je m’appelle Cora, je suis la maman de Zoé et Rosie (adhérentes depuis 4 ans). Je vis à Varces mais je suis St Pognardes de cœur depuis 15 car ma belle famille est de St Paul.

Pourquoi avoir rejoint l’association et faire du bénévolat ?

J’ai commencé par donner des petits coups de main ponctuels car mes filles étaient toutes les deux adhérentes à Bodydanse et je trouvais cela normal d’aider un peu la Team, puis je me suis investie de plus en plus car j’ai beaucoup aimé l’ambiance et la volonté de la Team de faire plaisir aux enfants et j’avais envie de pouvoir contribuer à cela, mais ce qui m’a vraiment décidée c’est le week-end que nous avons passé au Cap lorsque nous avons emmené les enfants aux battles. Ambiance auberge de jeunesse.. génial!!!! De belles personnes rencontrées (ou plutôt découvertes) et de nouvelles amitiés!

Comment se passe ce 2ème confinement ?

Bof bof, beaucoup plus lourd que le premier car on ne voit pas vraiment d’issue et cette privation sociale est très dure tant pour les petits que les grands.

Comment s’est passé ton intégration au sein de l’équipe. Es-tu également adhérente ou pas ?

 Mon intégration s’est super bien passée et de façon très naturelle, j’ai été très bien accueillie et intégrée au sein de la team. Beaucoup de moments de partages et de fou rires le tout avec beaucoup de bienveillance mutuelle .

Quel est ton plus beau souvenir à Bodydanse ?

Euhhhh il commence à y’en avoir pas mal maintenant… Je pense quand même que le meilleur est le week-end à Autrans l’année dernière.. beaucoup de rigolades et de supers moments passés avec petits et grands! (avec de mémorables démonstrations de danse…entre autres le lac des cygnes !)

Pour toi quels sont les points forts et les points faibles de bodydanse ?

Points forts : Je dirai le dynamisme et l’envie d’en faire toujours plus pour ses adhérents.

Points faibles : Il n’y en a pas qui me viennent…L’investissement de Bodydanse au sein du village et de ses adhérents ne peut être que valorisé et respecté.

Retour aux interviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *