Interview d’Olga Thierry

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je m’appelle Olga Thiery et je suis professeur de danse et danseuse interprète depuis quelques années .

Pourquoi avoir rejoint l’association et faire du bénévolat ?

J’ai tout d’abord commencé la danse à Grenoble à l’école de danse « les planches » où j’ai pu me familiariser avec la scène notamment grâce à la compagnie de Colette Priou en danse contemporaine et avec Redouane Gadamy en hip hop, je suis ensuite entrée en formation professionnelle dans l’école de danse dance AREA à Genève ou j’ai pu recevoir un enseignement pluridisciplinaire. Je suis actuellement danseuse dans la compagnie « craque ta coquille » et celle de Colette Priou.

Comment se passe ce 2ème confinement ?

Ce deuxième confinement ce passe bien même si mes élèves me manquent beaucoup, j’ai la chance de pouvoir continuer à répéter avec  la compagnie et donc de garder un contact humain. 

Comment s’est passé ton intégration au sein de l’équipe. Es-tu également adhérente ou pas ?

Mon intégration à body danse c est très bien passé, l’équipe est super et à l’écoute; les élèves sont très agréables, s’adaptent à mon énergie et à ma façon de travailler j’apprécie beaucoup ce début au sein de cette structure. 

Quel est ton plus beau souvenir à Bodydanse ?

Mon plus beau souvenir ce sont les dessins que des élèves m’ont fait pour me remercier des cours . De sentir lorsqu’un élève est content de réussir l’exercice ou la chorégraphie ,c’est là tout l’intérêt d’être professeur. 

Pour toi quels sont les points forts et les points faibles de bodydanse ?

Les points forts de body danse c’est les liens qui unissent l’équipe et sa bienveillance, l’investissement des fondatrices et la multitude d’événements et de stages en dehors des cours.

Les points faibles je ne suis pas là depuis suffisamment de temps pour les connaître.

Retour aux interviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *